Les Herbes m’appellent

Haïkus (bilingues français-japonais) de FUYUNO Niji et YOTSUYA Ryu. Niji (1943-2002), poète et peintre japonais fut la créatrice de la revue Mushimegane (Loupe) avec son mari Ryu Yotsuya (1958-). Les deux poètes, fait rare dans l’histoire du haïku, ont traduit leurs propres textes en français. Il s’agit de véritables re-créations. «Un peu de l’esprit japonais continue de souffler entre ces lignes, un peu de cette limpidité intense et incisive qui donne à notre vieille langue une fraîcheur renouvelée» (TC)

Deux essais de Thierry Cazals, poète français et ami du couple, accompagnent et commentent les haïkus de chacun des deux haïjins: L’arc-en-ciel sur la balançoire est un hommage à Niji. Quand les ombres s’approchent pour chanter apporte un éclairage puissant et délicat sur le travail de Ryu…

Textes de Niji Fuyuno, Ryu Yotsuya et Thierry Cazals
Traduction de Niji Fuyuna et Ryu Yotsuya
Date de publication : 1er féavrier 2012
Format : 14×21,5 cm
240 pages
15 euros
ISBN : 978-2-916616-22-3